Une bien triste nouvelle

Après quelques années de bons et loyaux services, d’abord comme objet décoratif, puis comme modèle pour des tests photos, j’ai la bien triste tâche de vous annoncer la disparition prématurée de Zeus, mon modèle favori.

Une mauvaise chute de la hauteur de son trépied à provoquer de multiples fractures du crâne.

Les morceaux

Je le pensais initialement perdu, lorsque mon fils de 4 ans, déclara « c’est comme un gros puzzle », et l’aîné de continuer avec « en plus ça aura l’air d’une vrai découverte archéologique ». Nous avons donc tenté une chirurgie crano-faciale reconstructrice lourde.

Hélas, après de nombreuses heures de travail acharné, et quelques tubes de colle, il fallait se rendre à l’évidence, nous ne pouvions pas lui rendre son aspect initial.

Nous l’avons donc laisser partir paisiblement. Il ne me reste plus qu’à m’enlever la colle à prise rapide que j’ai sur les doigts.

7 thoughts on “Une bien triste nouvelle”

  1. @Benoist: Merci pour le cours tres interessant. Nous parlons souvent de la naissance et de la montee du christianisme, mais rarement de la disparition des anciennes religions …

  2. @ Emmanuel : La religion chrétienne devient religion officielle de l’Empire sous Constantin (à la place de Zeus, Apollon… et tous les autres cultes tels que les religions « orientales » Osiris, Ahura Mazda… L’Empire romain étant polythéiste avant, toutes les religions étaient autorisées sauf le christianisme car il ne reconnait l’Empereur romain comme une divinité (pour simplifier)). Le paganisme (les anciennes religions)est interdit et les temples fermés ou détruits en 391 après Jésus-Christ (si le Christianisme, religion monothéiste devient la religion officielle, il ne peut subsister d’autres religions par définition car il n’y a qu’un Dieu). Interdire une religion indique qu’elle est encore en vigueur, donc en 391 beaucoup de romains suivent toujours les dieux « traditionnels » 😉

    Les archéologues ont retrouvés notamment en Gaule et en Egypte des traces de dévotion aux « vieux cultes païens » datés du VI et VIIème siècle après Jésus Christ. Le culte était secret, dans les maisons privés car interdit. De persécutés, les chrétiens deviennent, après 391, persécuteurs. Voilà, un petit cours rapide. Bon courage pour cette perte.

  3. @Benoist: je l’ai ramené de Chypres, et dans le magasin, l’étiquette marquait Zeus ou Poséidon. Je ne savais pas que le culte des divinités grecques avait duré aussi longtemps après JC.

  4. Je le trouve plus beau comme çà moi, si ça peut te consoler. Et puis maintenant ça peut faire l’objet d’un exercice sur la retouche photo non ?
    😉

  5. Mes condoléances. Si cela peut te consoler, les derniers cultes de Zeus ont été recensé dans l’Empire Romain entre le VIème VIIème siècle après Jésus-Christ. Tu étais l’un des derniers résistants 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *