Ras le bol de Twitter

Ras le bol de Twitter

Avez-vous remarqué, qu’en ce moment, nous ne pouvons pas échappé à Twitter? Pas un site techno-geek qui ne sorte un article du type « Ce que je fais de Twitter », ou « Pourquoi me suivre sur Twitter? », ou « Forte progression de Twitter » …
Nous avions a peu près le même phénomène avec Facebook quelques mois auparavant. C’est ce que l’on appelle du marketing viral: faire parler du produit jusqu’à ce que les gens aient l’idée d’aller voir de quoi il s’agit. Dernière opération en date: le festival de Cannes.

Fed up with Twitter

Fed up with Twitter

Do you notice that, today, we cannot escape from Twitter? Each geek blog publish posts like « What I’m doing Twitter, » or « Why follow me on Twitter? » Or « Strong growth of Twitter » …
We had almost the same thing with Facebook a few months ago. I suppose this is what we call « viral marketing »: talk about the product until people have the idea to try it. The last operation is for the Cannes Festival.


Ce post n’est pas un article mais une question !

Ce post n’est pas un article mais une question !

Je centralise en ce moment mes favoris sur Delicious. Parallèlement, je commence à suivre l’actualité de mes sites préférés en utilisant leurs flux RSS. J’utilise pour cela Google Reader. Le produit n’est pas parfait, mais c’est un bon compromis.
Mon problème est que, si je veux mémoriser un site, et suivre ses flux dans le même temps, je suis obligé de me connecter et d’enregistrer le site sur les deux produits. L’opération est lourde parce qu’il faut également synchroniser les tags de classification.
Existe-t-il un moyen de synchroniser les deux outils (tags et bookmarks)? Ou existe-t-il un produit qui soit à la fois un bookmarker, et un lecteur de flux RSS !

Web 2.0 et Mobilité

Web 2.0 et Mobilité

La création d’un blog nous fait entrer dans la grande communauté du Web 2.0. Un monde où nos publications sont diffusées à des vitesses extraordinaires, un monde où nous avons des tas d’amis, qui sont connectés en permanence où qu’ils soient, grâce à de nombreux outils, très utiles et très conviviaux. Pour faire partie de cette communauté, nous nous devons de faire comme eux.

Mais finalement, à quoi servent tous ces outils? Pourquoi un tel intérêt pour les technologies dites Web 2.0? Pourquoi une telle pression sur leur développement? Pourquoi autant d’annonces au sujet de la mobilité?

J’ai fini par comprendre …