Reflex: le début de la fin?

Reflex: le début de la fin?

Avec le numérique, le marché de la photo, qui s’était un peu endormi, s’est réveillé, et s’est considérablement transformé. Le reflex a pris un essor sans précédent me semble-t-il, avec près de 30% de part de marché en 2009. Cela veut dire qu’un appareil photo vendu sur trois est un reflex. Mais cet âge d’or du reflex est-elle justifiée, et va-t-elle durer?

Les monopoles sont fragiles

L’iPhone a représenté 77% des ventes de téléphones mobiles de Orange à Noël!!!

Ok, il ne s’agit que d’une statistique sur un seul opérateur, et uniquement en France, mais ce chiffre montre bien qu’aucune situation dominante, qu’aucun monopole n’est définitif:

  • Si nous nous projetons 4 ou 5 ans en arrière, les acteurs majeures étaient Nokia et Ericsson, qui le laissaient que des miettes à la concurrence: aujourd’hui, nous parlons de HTC, Samsung, LG, BlackBerry, et … Apple,
  • Côté système d’exploitation, nous parlions de l’épouvantail Windows Mobile, de Symbian, et dans une moindre mesure de PalmOs et de Linux. Aujourd’hui, PalmOS est mort, Symbian est moribond, et qui s’intéresse à Windows Mobile, face au système d’Apple, et Androïd …

Monopolies are fragile

77% of mobile phones sold by Orange in France during Christmas, was an iPhone.

Ok, it is just a statistic on a single operator, and only France, but this number shows that no dominant position, no monopoly is definitive:

  • If we look back 4 or 5 years ago, the major players were Nokia and Ericsson, which left only crumbs to the competition. Today we’re talking about HTC, Samsung, LG, BlackBerry, … Apple and sometimes about Nokia, and Ericsson.
  • From operating system point of view, we were talking about the scarecrow Windows Mobile, Symbian, and less often about PalmOS and Linux. Today, PalmOS is dead, Symbian is dying slowly, and who speak about Windows Mobile compared to the system of Apple, and Android …
GPL versus Creative Commons: un débat sans fin

GPL versus Creative Commons: un débat sans fin

La communauté « Opensource » est le lieu de nombreux débats. Parmi ceux-ci, la comparaison entre licences GNU/GPL et Creative Commons revient régulièrement. Je ne suis pas un expert dans ce domaine, mais j’essaie de suivre ces débats, sans forcement en comprendre tout les tenants et aboutissants. J’aimerais cependant apporter ma modeste contribution au sujet.