Ras le bol de Twitter

Avez-vous remarqué, qu’en ce moment, nous ne pouvons pas échappé à Twitter? Pas un site techno-geek qui ne sorte un article du type « Ce que je fais de Twitter », ou « Pourquoi me suivre sur Twitter? », ou « Forte progression de Twitter » …
Nous avions a peu près le même phénomène avec Facebook quelques mois auparavant. C’est ce que l’on appelle du marketing viral: faire parler du produit jusqu’à ce que les gens aient l’idée d’aller voir de quoi il s’agit. Dernière opération en date: le festival de Cannes.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, à ce point là, je trouve cela carrément insupportable!
En plus, contrairement à des encarts publicitaires, cette communication nous est imposée, puisqu’elle est cachée dans les articles de nos blogs préférés.

L’effet boule de neige est assez pernicieux: plus on en parle, plus les gens sont intéressés, et donc plus il est intéressant d’en parler (en terme d’audience). Les autres sujets ou les autres produits passent donc à la trappe.

Le problème est que ce genre de phénomène limite sérieusement les sujets de conversation:

  • pour les smartphones, point de salut pour les malheureux qui ont envie d’acheter autre chose qu’un iPhone ou qu’une machine Androïd (ceux qui souhaitaient parler de blackBerry ont juste eût le créneau des élections américaines),
  • pour les geeks connectés, impossible de découvrir autre chose que Twitter ou Facebook,
  • les bloggeurs entendent-ils encore parlé d’autres produits que WordPress (non WordPress n’est pas le seul moteur de blog au monde).

Bref, cette publicité cachée me fatigue un peu, et montre combien la blogosphère, dans le domaine technologique, comme dans les autres domaines, est très loin de l’indépendance dont elle prétend disposer.

7 thoughts on “Ras le bol de Twitter”

  1. Tout dépend de ce que tu recherches. Si tu n’aimes pas les news ultra-fraiches, les buzz, etc… alors Twitter n’est pas indispensable et peut t’aider sur ta veille techno car de nombreux blogueurs partagent des bonnes adresses uniquement sur Twitter…

    Avec Twitter, il ne faut pas vouloir tout lire, tout suivre, etc. Tu lis quand tu as envie, tu prends ce qui t’intéresse. Les trucs importants sont tellement retweetés que tu ne peux pas les louper 🙂

    J’ai mis beaucoup de temps à me mettre à Twitter, mais aujourd’hui j’avoue que c’est un outil très pratique.

  2. @ Mr Xhark: L’article est né, à la suite d’une lecture tardive de mes abonnements RSS: sur 20 articles, 15 avaient le mot Twitter dans le titre. Bilan: perte de temps, ennui profond, petit agacement …

    Je ne critique pas Twitter, ou tout autre produit, mais plutôt leur stratégie publicitaire, et « la complicité » de la blogosphère.

    Si, comme tu le soulignes (ainsi que Grégoire), l’article a une certaine valeur ajoutée par rapport au produit (Twitter ou autre), pas de problème. Mais 90% des articles sont réellement sans intérêt, et ne font que répéter des infos déjà vues.

    Sur ce principe, si le produit t’intéresse, tout va bien, si le produit ne t’intéresse pas, tu n’as plus qu’à laisser passer l’orage, et attendre le buzz suivant …

    PS: je n’avais pas lu l’article, mais je le trouve assez intéressant parce que très synthétique.

  3. Twitter n’est qu’un moyen supplémentaire de communication. En tant que veille techno, je suis obligé de voir ce qui s’y trame, car si je ne suis pas sur twitter je loupe certaines infos (potentiellement intéressantes).

    Je ne sais pas si tu l’avais lu, mais j’avais rédigé un billet à ce sujet : http://blogmotion.fr/internet/a-quoi-bon-twitter-2757

    Mais tes arguments sont tout à fait acceptables 😉

  4. Salut Grégoire,

    En fait, je n’ai rien contre Facebook, Twitter, WordPress … en eux-mêmes, ce qui me dérange est la stratégie publicitaire utilisée, et le comportement de la blogosphère. La stratégie publicitaire est pernitieuse, parce que l’effet « boule de neige » généré, fait que l’on ne parle de rien d’autre. Et la blogosphère suit « aveuglement » cette stratégie, soit pour des raisons pécunières, soit par « fascination » (mais de quoi !).
    Sans recul sur les choses, nous créons des « bulles », qui éclatent régulièrement (j’attends toujours le business model de Twitter par exemple), pendant que meurt des produits ou des technos qui auraient peut-être mérité un peu plus de considération.
    Mais ta dernière remarque est très intéressante: le problème vient peut-être d’ailleurs, … au hasard des blogs qui ne sont rien d’autre que des aggrégateurs « manuels » de news.

  5. Salut Emmanuel,

    Il est vrai qu’en ce moment ça « buzz » beaucoup autour de twitter. Comme toi j’étais assez sceptique sur l’intérêt de ce service. Et puis, j’ai testé… et j’ai adopté. Je ne détaillerai pas les raisons pour lesquelles je trouve ce service intéressant sachant que c’est l’objet de ton billet d’humeur :p mais je tiens juste à préciser que ça fait un petit moment que ça « buzz » autour de twittter. Ca fait presque 2 ans maintenant (depuis que Michael Arrington en a parlé chez lui) et la sauce n’est toujours pas retombée. Alors, il doit bien y avoir quelque chose d’intéressant ou de novateur dans ce service…

    Pour ce qui est des plate formes de blog, oui, on parle beaucoup de WordPress. Et tant mieux cette plate forme le mérite : sa communauté est très active et WordPress évolue très vite. On parlait beaucoup de dotclear à l’époque où la plate forme évoluait beaucoup. Et aujourd’hui, on parle de plus en plus de Habari (http://habariproject.org/). Donc, si on met de côté les billets sponsorisés (que je honnis) je pense que la blogosphère – même si elle a souvent un comportement moutonnier – est un bon baromètre pour savoir quelles plate-formes / services peuvent s’avérer intéressant. Après, à chacun de tester pour se faire une idée. Perso, je n’ai jamais parlé de quelque chose chez moi sans l’avoir testé et sans lui avoir trouvé un réel intérêt (jamais fait de reprises de news).

  6. Bonjour,

    Je suis assez d’accord avec toi, beaucoup de blogs publient des articles qui n’apportent rien sur tel ou tel sujet parce qu’il est à la mode… Il est vrai que j’ai écrit plusieurs articles sur Twitter mais à chaque fois j’ai essayé d’apporter une réponse aux questions des lecteurs.

    Par exemple, il y a quelques semaines, la blogosphère publiait en masse des articles à propos de la statistiques suivantes: 60% des nouveaux utilisateurs de Twitter quittent le réseau social au bout d’un mois. Des vingtaines d’articles ont été publiés pour uniquement dire cela! J’ai alors fait le choix de publier des conseils pour passer ce cap du 1er mois au lieu de simplement relayer cette statistique!

    (http://dyvantity.com/internet/twitter-9-conseils-pour-passer-le-cap-du-1er-mois/)

    J’ai également publié un article concernant un réseau social dont personne ne parle et qui a tout simplement changé ma vision du Web. Il est très peu connu en France, malgré le fait qu’il compte plus de 7 millions d’utilisateurs. Je parle bien de StumbleUpon.

    http://dyvantity.com/internet/stumble-upon-le-meilleur-du-web-grace-a-un-plugin-firefox/

    Mon but est véritablement de créer une communauté française sur Stumble, mais c’est très difficile de faire connaître un article quand on est seul et quand des sites comme Wikio ne sélectionnent que des articles qui sont dans l’air du temps pour faire leur « home page »…

    A très bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *