Photos prises avec le Panasonic FT-1

Je suis de retour de Singapore. Mon séjour s’étant un peu prolongé, j’ai joué au touriste le temps d’un week-end. Au départ n’ayant prévu qu’une seule semaine, et plutôt chargée, je m’étais décidé à voyager léger, en ne prenant que mon compact Panasonic.

J’ai donc trouvé l’occasion de vous montrer ce dont est capable cet appareil, même si ces images sont un peu tardives, compte-tenu de l’apparition de son successeur le FT-2.

Ces photos sont plus des photos souvenir qu’autre chose. Je les ai prise en me baladant, sans recherches particulières. De jour, comme de nuit, j’ai décidé de laisser l’appareil fixer la sensibilité, en plaçant la limite à 400 ISO, pour ne pas avoir trop de bruit. Pour limiter les bougés, n’ayant pas de trépied, je me suis appuyé là ou je pouvais.

D’abord le quartier Clark Quay à proximité de mon hôtel:

Le quartier de la Marina en journée (dimanche matin):

J’ai ajouté la dernière photo, qui date de seulement 1 an, pour montrer comme les choses vont vite à Singapore …

Le « Singapore Chinese garden » (dimanche après-midi):

Ballade après dîner dans le quartier historique de Mallaca (Malaisie), la semaine précédente:

Plusieurs commentaires:

  • Habituellement, je me déplace toujours avec mon reflex. Cette fois, j’étais contraint et forcé d’utiliser le compact, ailleurs que dans la piscine. Au début, j’étais un peu maladroit, mais très vite, j’ai apprécié la légèreté et la maniabilité de l’appareil. J’ai même tenté des cadrages ou des angles de vue, que je n’aurai pas tenté avec le reflex, même si cela aurait été techniquement possible. Cela veut dire que j’ai quelques efforts à faire avec le reflex. A méditer …
  • Je suis surpris par la gestion de la lumière:
    • En faible lumière, et en limitant à 400 ISO, le bruit est limité. Certes il ne faut pas zoomer beaucoup, mais en 10×15, ou en 13×18, les résultats sont bons,
    • Le FT-1 se sort plutôt bien de situations à forts contrastes: les photos du jardin chinois le prouvent,
  • Par rapport à un reflex, je trouve que les couleurs manquent de profondeur,
  • La balance des blancs penche un peu vers le bleu ou le cyan (cela se voit sur le ciel par exemple),
  • Je confirme la faiblesse du zoom, déjà constatée lors des premiers tests.

Pour finir, j’ai eût l’occasion de manipuler un peu le FT-2: Très peu de choses différencient les deux appareils. Je n’ai pas eût le temps de faire des tests poussés, mais extérieurement, j’ai noté deux choses qui me semblent aller dans le bon sens: les joints sont plus épais, à double rainure pour certains, et le système de fermeture du logement batterie/carte empêche une ouverture accidentelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *