Gestion des photos numériques

J’entame une série d’articles sur un sujet qui m’occupe l’esprit depuis un certain temps déjà: que faire des photos après la prise de vue? J’ai regroupé toutes les tâches de tri, classement, traitement sous la rubrique: Gestion des photos numériques.

Beaucoup d’articles se focalisent sur la prise de vue et l’édition des photos (photoshop est à la mode), mais les articles sur ce qu’il se passe après, sont beaucoup plus rares: Comment faire un tri efficace? Quelles sont les règles de classement? Comment stocker les photos de façon sûre? Le tout avec un budget accessible au commun des mortels.

Gestion des photos

Pour définir ce que je place dans cette activité, il suffit de reprendre les tâches que nous effectuons tous, une fois nos prises de vue terminées:

  1. Copie des photos des cartes mémoire vers le disque dur,
  2. Classement/Organisation,
  3. Tri et élimination des photos ne méritant pas d’être conservées, « marquage » des photos à traiter,
  4. Indexation: changement de nom, marquage,
  5. Stockage: sauvegarde, archivage

Je ne place pas dans cette activité, le traitement ou le tirage des photos, car cette activité est très différente, et ne nécessite, ni les mêmes compétences, ni les mêmes outils.

Les contraintes

Pour chaque étape, il nous faut trouver une méthode efficace, en respectant un certain nombre de contraintes. Pour moi, il en existe principalement une: la durée de conservation.
Nous souhaitons en effet pouvoir garder des photos le plus longtemps possible, ce qui correspond, concrètement, à des périodes de plusieurs dizaines d’années. Qui n’a pas été ému devant les photos d’enfance de son grand-père? Et qui ne souhaite pas pouvoir montrer un jour des photos du même type à ses petits enfants?

Cette contrainte de temps est très forte. La durée de conservation des photos est en effet clairement incompatible avec le cycle de vie des technologies numériques (10 ans?). Que faire pour que nous puissions, dans 50 ans, retrouver des photos prises aujourd’hui?

Pourrons-nous relire le support physique? Disposerons-nous d’outils pour relire nos fichiers JPG ou RAW? Comment retrouver une photo rapidement parmi des centaines, ou des milliers?

J’essaie de répondre à cette contrainte de temps en suivant deux principes: faire simple, et rester indépendant des produits. L’objectif est, dans les deux cas, de rester flexible, et de pouvoir s’adapter aux changements de produits ou de technologie.
Un exemple simple concerne l’indexation: beaucoup de produits proposent d’indexer vos photos, pour les retrouver et les consulter plus facilement. Que se passe-t-il lorsque vous souhaitez changer de produit, ou lorsque le produit ne sera plus disponible?
Si le logiciel en question stocke les informations dans une base de données, vous n’aurez plus qu’à refaire l’indexation. S’il utilise les champs EXIF ou IPTC, les informations seront toujours là, présentes dans vos photos.

Commentaires

Les différents articles qui vont suivre ne sont que le reflet de ma modeste expérience personnelle, donc de mon modeste niveau en photo, du matériel dont je dispose … Si vous avez des idées, astuces, méthodes, plus efficaces ou pertinentes que les miennes, n’hésitez à laisser des commentaires, je les intégrerai dans les articles.

Autres articles de cette série

  1. Photos numériques: Utilisation des métadonnées (28 octobre 2008)
  2. Photos numériques: convention de nommage (17 octobre 2008)
  3. Photos numériques: présentation des métadonnées (10 octobre 2008)
  4. Photos numériques: Organisation des répertoires (5 octobre 2008)
  5. Evaluation et sélection des photos numériques (2 octobre 2008)
  6. Processus de gestion des photos numériques (nouvelle version) (28 septembre 2008)
  7. Processus de gestion des photos numériques (2 septembre 2008)
  8. Photos numériques: le stockage (15 août 2008)
  9. Gestion des photos numériques (10 août 2008)

2 thoughts on “Gestion des photos numériques”

  1. Bonjour,
    Je confirme qu’il ne faut surtout pas utiliser de CD ou DVD pour l’archivage des photos.
    La solution, pour l’instant est effectivement le disque dur.
    Pour etre 100% securise, il faut en permanence 2 copies de ces travaux. Le prix des disques durs a beaucoup baisse (a part recemment avec les problemes en Thailande), et l’on peut/pourra avoir 1 TB pour 100/150 Eur. Donc en supposant que vous changez de disques tous les 5 ans (un delai qui peut etre allonge), cela revient a 60 Eur /an.
    Par contre, il ne faut stocke que les photos que vous conservez. Sauvegarder des photos non triee coute doublement: d’abord, il faut plus de disques, et ensuite, il vous faudra beaucoup plus de temps pour les selectionner au moment ou vous en avez besoin.
    Meme s’il faut effectivement un certain materiel pour le numerique, je reste persuade que l’argentique reste plus cher. En argentique, nous faisions developper l’integralite de nos films. Alors qu’en numerique nous ne faisons « developper » que les photos que nous avons selectionne/traite.
    De plus le materiel informatique necessaire n’est souvent pas dedie a la photo.
    D’autres solutions possibles:
    – Le cloud (stockage des fichiers sur des espaces disques sur internet): il faut choisir un service qui assure que l’espace soit vraiment prive et securise (la solution de Apple, Amazon S3, OVH Hubic, encore en Beta, …). Ce genre de service est encore un peu cher pour un particulier,
    – La sauvegarde chez un ami: vous gardez une copie de vos photos chez vous, mais en faites une copie par internet chez un ami, et l’ami en question fait la meme chose. De cette facon, vous avez bien deux copies, dont une distante. Des produits comme certains NAS (Synology par exemple), propose cette fonctionnalité. Cette copie peut être également réalisées a partir de votre disque dur, avec certains logiciels. Cette solution demande un peu de travail et quelques connaissances.
    Emmanuel.

  2. Depuis le passage au numérique je cherche une solution fiable de stockage. Malheureusement je n’en connais pas. D’expérience j’ai constaté que les fichiers photo se dégradent avec le temps quand ils sont stockés sur CD. J’ai des photos qui ont 20 ans et les couleurs s’estompent. On dit que la solution est de stocker sur DD et d’en faire une copie tous les 5 ans sur un nouveau DD. A ce prix il vaut mieux retourner à l’argentique. Qu’en pensez vous et avez vous une solution convenable?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *