Blogger: entre pudeur et narcissisme

Lorsque j’ai commencé ce blog, le but était plus d’exprimer mes opinions sur différents sujets, que de vous infliger des articles techniques. Aujourd’hui, le constat est que la rubrique Perso est quasiment vide. Entre temps, il est vrai, j’ai découvert les potentialités de WordPress, et j’ai retrouvé mon goût pour la photo. Mais ces raisons sont-elles les bonnes?

Le premier concept du blog est d’être une sorte de journal publié sur Internet. Lorsque l’on parle de blog, nous pensons carnet de voyage, réflexion sur la vie, journal intime, …

La création de celui-ci coïncidait avec une période où j’avais beaucoup de choses à dire: politiquement, socialement, techniquement, j’avais envie d’exprimer mes opinions. Ce blog regorge ainsi d’articles que vous ne voyez pas parce qu’ils sont finalement restés au stade de brouillon.

En dehors de mon goût prononcé pour la technique, quatres choses m’ont fait réfléchir sur mes publications:

  • D’abord la pudeur: exprimer des opinions, des convictions correspond finalement à livrer une partie de soi, de sa personnalité. Je le fais volontiers avec des personnes que je connais mais puis-je le faire avec des gens que je ne connais pas, et ne connaîtrai jamais?
  • S’exprimer oralement est relativement facile. J’aime bien le débat, et je suis plutôt à l’aise dans cet exercice. Mais à l’écrit, les choses me semblent plus difficiles: d’abord, je n’avais pas réellement disserté en français depuis assez longtemps (et oui, enchaîner les rapports techniques en anglais, ne développe pas forcement l’art de la prose en français), ensuite parce qu’il faut, contrairement à l’oral, être extrêmement précis, pour faire passer les messages « non-dits » que nous transmettons à nos interlocuteurs lorsqu’ils sont devant nous (postures, gestes, mimiques, …),
  • Que deviendront mes écrits dans 1 an, 5 ans, 10 ans? Une fois publié, je n’aurai plus aucun contrôle sur mes articles. Ils pourront donc être lus, cités, utilisés, même si je ne suis plus d’accord avec leur contenu,
  • Comment exprimer des opinions sans tomber finalement dans un certain narcissisme? Nos opinions dépendent avant tout de notre vécu, de nos expériences. Dans ce cas, en quoi mes opinions peuvent-elles intéressés d’autres personnes au parcours forcement différent? Le rôle premier d’un blog n’est pas d’être un lieu d’échange (les forums sont faits pour cela), mais simplement un dépôt d’idées. Les articles techniques ont une utilité: ils me permettent de partager des connaissances qui peuvent servir à d’autres.

Il est assez amusant de constater que je me suis réellement posé ces questions au moment de la publication, alors que la construction du blog a pris plusieurs semaines, voir quelques mois.

Au départ, je me suis dit qu’Internet, outil reconnu pour ses qualités libertaires, ne permettait finalement pas, de s’exprimer complètement librement. Mais en y regardant de plus près, l’outil n’y est pour rien: quel que soit le support (livre, article de journaux, message électronique, cassette audio ou vidéo …), toute publication échappe finalement au contrôle de son auteur. Donc, publier sur soi, nécessite d’assumer ces idées passées, présentes et futures.

Cela veut-il dire qu’il n’y a pas de liberté sans contrôle? Sujet à la mode en ce moment! Bon j’arrête de me poser des questions à la c…

Bonne nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.